Vous êtes propriétaire d’un TMax et vous avez envie de faire une balade en compagnie d’autres TMax ? A vos agendas !

Pour la première fois en Belgique, TMax Club Belgium vous propose une balade au départ du Cinquantenaire (Bruxelles). Au programme 225 kilomètres pour un peu moins de 6 heures de routes, de Bruxelles à Bruxelles en passant par le Brabant Wallon, Liège, Namur et le Hainaut.

Quand ? Le dimanche 1er juillet (si le temps n’est pas au rendez-vous, la balade est d’office reportée au dimanche 8 juillet)

Pour qui ? Balade exclusivement réservée aux TMax.

A quelle heure et où ? Rendez-vous vers 9h45 aux Arcades du Cinquantenaire, départ à 10h (retour prévu vers 16h30/17h).

Vous n’êtes pas de Bruxelles (ou environs) mais vous voudriez quand même vous joindre à la balade ? Pas de problème, consultez l’itinéraire et regardez où vous pouvez nous rejoindre. Dans la mesure du possible, nous pouvons déterminer un ou plusieurs stops pour que vous puissiez nous rejoindre. Contactez-nous pour qu’on s’organise.

Quel itinéraire ? L’itinéraire est disponible ici : https://moto-trip.com/…/la-citadelle-de-namur-et-l-abbaye-d…

Pour plus d’informations ou questions, rejoignez-nous sur la page facebook TMax Club Belgium : https://www.facebook.com/groups/tmaxclubbelgium

Cette balade n’est pas une organisation officielle, TMax Club Belgium déclare se dégager de toutes responsabilités en cas d’accident de quelque nature que ce soit ou de dommages sans aucunes exceptions ni réserves.

Avec la présence du représentant de SHOEI Belgique avec possibilité de test dynamique

Test gratuit du Gilet Airbag Helite

Et plus encore…

Prix 14 999€ pour un concept extraordinaire. Pour plus d’information, cliquer sur l’image.

Nombre extrêmement limité… Exclusivité…

Chèr-es ami-es client-es,

Dans le cadre convivial du YAMAHA DAY ce lundi 21 mai sur le circuit Jules Tacheny de Mettet, nous organisons notre traditionnelle balade au départ de notre concession à 9h30 pour une arrivée estimée avant 12h. Un tracé sur voies secondaires et petites routes exclusivement de +-120kms vous est proposé.

Pour une bonne organisation, il est impératif de nous confirmer votre présence (02/762.20.27 – sales@baelemotostore.be).

Sur place, nous vous invitons à déguster un buffet barbecue (offert à tous nos clients accompagnants).

Vous y découvrirez nos gammes motos et scooters qui seront à l’essai (réservation sur place).

Ce sera également l’occasion de partager de bons moments en dehors du contexte habituel et d’encourager nos pilotes du jour ; Gilles, Christopher, Marc Deconninck et son team DMT54 avec leurs motos engagées cette saison ainsi que plusieurs de nos clients seront sur place pour quelques sessions sur le tracé Jules du circuit.

Nous espérons  vous y voir nombreux pour vivre une superbe journée dédiée YAMAHA.

V à toutes et tous,

 

L’équipe Baele Moto Store

 

Ps1 : rendez-vous à partir de 9h pour départ à 9h30.

Ps2 : veuillez à remplir vos réservoirs avant le départ.

Ps3 : retour en groupe prévu à 16h, sinon retour individuel selon votre volonté.

 

important

Avr
2018
29

Votre magasin sera fermé ce lundi 30 avril

nous vous accueillerons avec plaisir à partir de mercredi 2 mai.

 

scooter day montage

Mar
2018
24

Merci à votre présence lors du scooter day.

A bientôt

Journée du motard

Mar
2018
19

Venez nous rendre visite ce dimanche 25 mars 2018 à partir de 8h30 jusque 16h30 à la maison de la sécurité routière

Vous aurez l’occasion d’essayer pendant cette journée unique les véhicules suivants:

XTZ1200 ZE

Tracer 900

T-Max 530 DX

X-Max 300

Plus d’info http://www.motorday.brussels/fr/

 

 

Articles de la Febiac

Fév
2018
27

Deux-roues motorisés : moins de temps dans les files, moins d’impact sur l’environnement

Pour la Fédération belgo-luxembourgeoise de l’Automobile et du Cycle (FEBIAC), se déplacer en moto ou en scooter entre son domicile et son lieu de travail permet non seulement de gagner du temps mais également de réduire l’impact sur l’environnement : un argument supplémentaire pour promouvoir les deux-roues motorisés comme solution aux problèmes de mobilité.

Moins de temps on prend pour parcourir un trajet, moins l’impact sur l’environnement est important. Logique, mais en pratique, il en va souvent autrement dans les files et les centres-villes. Une moto ou un scooter permet de rouler entre les files de voitures et donc d’arriver plus vite à destination. « Cela signifie aussi qu’une moto ou un scooter reste moins longtemps dans la circulation et brûle moins longtemps du carburant. Le trafic typique dans les files, fait d’arrêts et de redémarrages, augmente la consommation. Les deux-roues motorisés ont pour leur part une vitesse constante », déclare Stijn Vancuyck, conseiller deux-roues motorisés de FEBIAC. « De plus, le trafic lié à la recherche d’une place de parking n’existe pas. »

En 2011 déjà, FEBIAC avait demandé à Transport & Mobility Leuven de calculer le coût externe des émissions d’une moto par rapport à celui d’une voiture moyenne. Le coût d’émission représente dans ce cas la conversion de la pollution environnementale en coût pour la société et il s’avère que celle-ci était inférieure de 20 % pour la moto. Une simulation a montré à l’époque que si 10 % des voitures étaient remplacées par des motos sur le trajet entre Louvain et Bruxelles, le coût total des émissions pourrait être réduit de 6 %, dont 1 % est dû au remplacement proprement dit des voitures par des motos et 5 % sont attribués à une circulation plus fluide.

Euro4

Les normes environnementales imposées par l’Union européenne aux voitures, aux motos et aux scooters sont toujours plus strictes. Toutes les motos et tous les scooters mis actuellement sur le marché doivent répondre à la réglementation Euro4 et toujours y satisfaire après 35 000 kilomètres. Afin de réduire l’impact sur l’environnement, les voitures sont de plus en plus souvent équipées de systèmes start-stop qui coupent automatiquement le moteur une fois que le véhicule est à l’arrêt et qui le relancent dès que la pédale d’accélérateur est enfoncée. Des systèmes de ce type existent aussi pour un certain nombre de scooters.
Ces mesures européennes et les adaptations techniques ont un effet positif mais les problèmes liés à la circulation restent bien présents et ne font même que se multiplier. Les files sont non seulement plus longues en termes de kilomètres mais le temps passé dans les embouteillages est également plus long. Sur certains tronçons des rings de Bruxelles et d’Anvers, la congestion est quasi permanente. C’est pourquoi l’utilisation d’une moto ou d’un scooter reste une alternative intéressante pour réduire à la fois le temps de déplacement et l’impact environnemental.

Trafic urbain

En ce qui concerne le trafic urbain, les pouvoirs publics ont donné en septembre 2011 la possibilité aux cyclistes et aux conducteurs de deux-roues motorisés d’avoir accès aux voies réservées aux bus. Ceci n’est toutefois autorisé que pour autant que des symboles représentant ces usagers soient visibles sur ou en dessous des panneaux qui indiquent les couloirs de circulation pour les bus. L’ouverture de ces voies permet également de désengorger la chaussée. Si cette possibilité est proposée et si une partie des automobilistes troquent leur voiture pour un scooter ou une moto, la pression du trafic et donc la pression environnementale dans les centres-villes seront réduites.

Enfin, l’utilisation de motos et de scooters entièrement électriques garantit le plus faible impact écologique au niveau local. Différents constructeurs proposent déjà des engins de ce type. Pour le moment, l’autonomie est limitée (100 à 150 kilomètres par recharge) mais les choses pourraient changer à l’avenir avec le développement des batteries (capacité plus élevée et encombrement réduit). L’intérêt pour les scooters électriques a en tout cas été très marqué au cours du dernier Salon de l’auto et de la moto.